les troubles alimentaires

Face à la société actuelle qui nous dicte de plus en plus quand manger, quoi manger et en quelles quantités, que ce soit pour être mince ou pour être en bonne santé, de plus en plus d'individus basculent dans les troubles alimentaires.

 

L'alimentation normale

 

Le comportement alimentaire est déterminé par différents éléments. Les êtres humains se nourrissent en fonction de facteurs environnementaux  (leur culture, leurs traditions familiales, leur appartenance religieuse,...) et de facteurs individuels (biologiques, métaboliques,...).

 

Le comportement alimentaire est régi par des mécanismes de régulation complexes et encore à l'étude actuellement.

Un de ces systèmes est le mécanisme de faim-rassasiement-satiété.

Lorsque vous avez faim, votre cerveau envoie un signal afin que vous commenciez une prise alimentaire et lorsque les signaux de faim disparaissent, ceux-ci annoncent la fin du repas.

Mais nous ne mangeons pas que par faim nutritionnelle.  Nous mangeons parfois aussi par plaisir, par gourmandise ou pour apaiser nos émotions.

Cette fonction de la nourriture participe à notre stabilité émotionnelle et ne pose pas de problème en soi.

 

Aussi, une alimentation normale devrait tenir compte des différents signaux internes que sont la faim, la rassasiement et la satiété.

 

Les régimes et leurs conséquences

 

Lorsque vous commencez n'importe quel régime (amaigrissant ou non), vous allez commencer à manger avec votre tête et non plus en tenant compte de vos sensations alimentaires. Le régime vous dira quoi manger, en quelle quantité, à quelle heure, et surtout, pour les plus restrictifs, ce que vous ne devez manger sous aucun prétexte.

 

A partir de ce moment, votre corps se met dans un état de privation et votre tête en mode "restriction cognitive".

Malheureusement, la restriction cognitive ne touche pas que les personnes au régime mais aussi ceux qui ont l'intention d'entreprendre un régime, ceux qui "font attention",....

 

La sensation de faim est ignorée, voire combattue ou masquée à tout prix. Vous mangez plus d'aliments "safe" pour ne pas avoir faim, vous mangez avant d'aller manger chez des amis ou vous résistez à cette faim pour vos prouver que vous pouvez le faire...Vous ne mangez plus en fonction de vos sensations de faim ou de vos besoins mais en fonction de règles alimentaires (horaires, types d'aliments, catégories d'aliments,...)

Et les aliments interdits, qui sont trop caloriques, trop sucrés, trop gras, trop coûteux en "points", deviennent des aliments diabolisés mais ô combien désirés. Commence alors une lutte permanente contre ces aliments, qui deviennent de plus en plus attirants.

 

La frustration devient alors de plus en plus grande et favorise la perte de contrôle et les craquages en tout genre. Lorsque les craquages ont lieu, les personnes basculent alors généralement dans un mécanisme de "tout ou rien" ("Puisque je n'ai pas su tenir le coup, cela ne sert plus à rien de faire attention") qui conduit à une perte de contrôle totale et/ou à des crises alimentaires ou dans un sentiment de culpabilité qui conduit à encore plus de restriction alimentaire, pour compenser les écarts.

 

Le cercle vicieux peut alors commencer puisque la nourriture ne remplit plus son rôle de réconfort de départ mais engendre un tas d'émotions négatives, liées à l'influence néfaste que celle-ci aurait sur l'objectif poids.

 

Réapprendre à manger

 

Afin de sortir de ce cercle vicieux et de ne plus contraindre son corps et son esprit, il est important de réapprendre à manger sereinement.

 

Que la prise alimentaire ne soit plus un calcul, un combat, une prise de tête permanente.

 

Il est important de réapprendre à observer ses sensations alimentaires et à les respecter pour stopper l'effet yoyo et reprendre du plaisir en se nourrissant.

 

Aussi, bien souvent, en apprenant à savourer les aliments plaisir, à ne plus vivre dans la frustration, et à ne plus manger des aliments "permis" en grandes quantités, juste pour se remplir, le corps revient naturellement à son poids d'équilibre...doucement mais de manière durable.

 

Une prise en charge active et expérientielle

 

Si vous souhaitez vous libérer de toutes ces prescriptions alimentaires et retrouver la sérénité dans votre assiette et dans votre tête, n'hésitez pas à me contacter pour une prise en charge active et remplie de nouvelles expériences, aussi délicieuses les unes que les autres!